GÉOLOGIE ET INSTABILITÉ DES TERRAINS DU FRAU

On peut définir le FRAU comme une éponge. Cette éponge est constituée de galets, sables et graviers assis sur des couches d’argile d’épaisseurs irrégulières.

L’écoulement des eaux ayant traversé cette éponge alimente l’aquifère. Par forte pluviosité les masses sablonneuses sursaturées d’eau peuvent s’écouler vers le vide créé par l’excavation de la carrière, entrainant les terrains sous-jacents et ce malgré les obstacles artificiels destinés à endiguer leur progression.

Cette analyse de Gabriel MAURY datant du 22 septembre 1999 trouve tout son sens dans deux évènements qui se sont produits récemment :
- Le glissement d’un pan de colline en limite de carrière a entrainé une partie du fossé de franchise du Dégagnazès abimant irrémédiablement ce vestige médiéval en 2010.
- Glissement de terrain au Mas Blanc, toujours à flanc de carrière sous la déviation créée par IMÉRYS, laissé en l’état plus de 6 mois et qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques (2013).


Au ras de la route!... Resté plus de 6 mois en l'état... inconscience?----------------------------Fissures dans le fossé du diable!